Imprimer

Qui est Koltsov Sergey V.

Qui est Koltsov Sergey V.

Qui est Koltsov Sergey V.

Dr Koltsov Sergey Valentinovich – est l’inventeur des correcteurs d’état fonctionnels connus également sous le nom de plaques de Koltsov. Il est l’un des fondateurs du Centre de distribution des correcteurs d’état fonctionnels. Il est directeur de la recherche, Sergey Koltsov, est mathématicien et membre de l’Académie des sciences en Russie.

En 1974, il est diplômé en Mécanique et de Mathématiques à la Faculté de l'Université d'Etat de Moscou. Il a travaillé plusieurs années dans l’aérospatiale. Il est affecté à l'Institut de recherche de l'automatisation et de l'instrumentation, puis il est engagé dans les systèmes de contrôle des logiciels embarqués. Il a dirigé la construction du vaisseau « Bourane » et du lanceur « Zénit ».

 « Quand "Bourane" a  atterri en toute sécurité, je me suis rendu compte que rien n’est impossible à réaliser si l’on garde une bonne attitude mentale même dans un domaine totalement inexploré, et en dépit du fait que cela semble inutile et désespéré » Sergey Koltsov.

En 1990, après de nombreuses années de recherche il crée les premiers correcteur d’état fonctionnels. A l’instar d’autres chercheurs Russes, Sergey Koltsov œuvre pour la préservation de la planète et le maintien de la santé. En tant que scientifique, il est conscient que le champ magnétique de la terre varie et que cela a des impacts négatifs sur la santé de l’humanité.

Pendant longtemps, il travaille à la mise au point d’un système capable d’harmoniser et de corriger les effets de ces fluctuations.

Il est nourri pendant une longue période par l'idée de transporter des informations et de les restituer à l’organisme afin d’agir sur la physiologie humaine. Ce sont des années d’études et de recherches avec les meilleures sources tant au niveau de la  biologie, que sur les champs électromagnétiques de la terre, et la recherche d’un support capable d’enregistrer et restituer les ondes scalaires.

Au fil des ans, il  recueille et constitue une bibliothèque d’informations issus de formes naturelles, d’images, de solutions aqueuses, de roches et minéraux.
Avec son équipe de chercheurs , il réussi à enregistrer la lumière et en même temps un grand nombre de ces formes d’informations sur un support unique et inaltérable, et de restituer l’énergie et la copie parfaite de l’ensemble de ces informations à tout organisme vivant dans un processus de régénération. Il met en œuvre également le principe de «ne pas nuire».

Les correcteurs d’état fonctionnels font à peu près la taille d’une carte bancaire. Des brevets ont été déposés et ils sont vendus depuis 1990 en Russie et figurent parmi les produits les plus prisés de la médecine parallèle au sein de nombreux pays de la CEI. Le correcteur d’état fonctionnel a été reconnu par la communauté scientifique, et en particulier par le chercheur moscovite V.F Scharko et le professeur E.M Barigow.

Dans le cadre de leur lancement, les CEF ont été présentés lors d’une importante conférence en mai 2010 à l’hôtel Cosmos, à Moscou, à laquelle ont assisté 1000 chercheurs et médecins du monde entier. Les retours ont été très bons. En conclusion il a été constaté que les plaques sont en mesure d’harmoniser la biosphère dans un rayon de 20 mètres, et d’élever à « un niveau d’ordre supérieur » peu importe où elles sont portées. C’est valable pour la santé et pour tout ce qui contient de l’énergie. Elles harmonisent  non seulement l’organisme humain, mais aussi l’énergie du champ électromagnétique et les ondes cosmiques ambiantes.

Etre en bonne santé, c’est se trouver dans un état d’ordre optimal et invariable. La maladie quant à elle, est toujours le résultat d’un ordre inférieur que les plaques de Koltsov sont capables de juguler. Un institut allemand à examiné les CEF en 2011. Il a expérimenté les CEF sur de noValentinovich-Sergey-Koltsov-270x374mbreux sujets. Les résultats ont été absolument positifs. Les plaques ont su corriger les dissonances de nombreux sujets et reconduire le système énergétique vers des valeurs idéales et ce pour chacun des cas observés.

Reconnus par le Ministère de la Santé de Russie, les correcteurs d’état fonctionnel sont aujourd’hui utilisés et recommandés autant pour le retour à la santé que de manière préventive, et de nombreux chercheurs, physiciens, médecins russes et étrangers, prennent la parole pour apporter leur témoignage sur les CEF.

 « Je suis heureux du fait que nous avons aujourd'hui l'occasion de mettre cette technologie à la portée  d'un grand nombre de personnes. Nous sommes au tout début de la médecine informative et énergétique. Ensemble, en tenant compte des rétroactions,  nous pourrons améliorer de plus en plus notre produit et repousser les limites de son application pour passer à un nouveau niveau de vie pour l’être humain. » 

Koltsov Sergey V.