Imprimer

Voeux de Koltsov sur Youtube

25/05/2019 - Intro Koltsov 2019

Intro Koltsov 2019

 

Sergueï KOLTSOV,
Directeur de recherche au CENTRE RÉGION

Intervention du 25 mai 2019 lors de la XIème conférence scientifique et pratique à Moscou (Russie)

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=IVmGRm6EzeI

 

Bonjour ! Je suis très heureux de vous voir à notre XIe Conférence scientifique et pratique. Cette rencontre annuelle est d’une grande importance pour nous, parce que ce sont d’excellents professionnels qui y participent. Ces professionnels vérifient de manière scrupuleuse tout ce que nous découvrons et ce que nous vous rapportons. Je leur en suis bien reconnaissant.

Le sujet des effets des ondes scalaires sur l’organisme a toujours été et reste assez mystérieux, car ces ondes sont d’une nature physique différente des autres ondes connues. Il n’existe pour l’instant pas d’appareils capables de mesurer les ondes scalaires. Pourquoi ? Parce que le principal problème consiste à traiter des images. Ce problème était le plus difficile dans les mathématiques il y a très longtemps, et il est essentiel dans la physique des ondes électromagnétiques.

Chaque année nous apporte des surprises et cette année n’est pas une exception. L’année dernière, je vous ai parlé d’un nouveau rythme externe bien bizarre qui est très différent du rythme conducteur externe sur lequel toutes les cellules vivantes s’accordent. Et ce rythme est toujours présent. Je pense que cela va continuer toute l’année. Quelles en sont les conséquences ? Tout d’abord, quelques observations concernant les bracelets CEF. Je l’ai vérifié moi-même : en une nuit, le 7e chakra (ou le chakra couronne) peut être bloqué. Les bracelets ne le débloquent pas. Pour le faire, je vous recommande les trois nouveaux CEF sortis récemment.

Les effets de ce rythme du champ externe sur la tête sont devenus un peu moins forts ces derniers temps. Je vous recommande le CEF ZDRAVA, il est très efficace pour ouvrir le 7e chakra et les chakras inférieurs. Et après, vous pouvez utiliser les bracelets ou les correcteurs que vous souhaitez.

Il y a deux semaines, le 11 mai, quand j’étais en Hongrie, j’ai remarqué un autre problème : comme si la chancellerie céleste avait ouvert une boîte noire pour nous envoyer des diablotins. Je parle des entités nocives. Ces nouvelles entités sont bien différentes de celles que nous avons observées il y a trois ou quatre années, quand j’ai dû élaborer les correcteurs de la série or. Cette fois-ci, j’ai été obligé de nettoyer les chakras couronnes pour tous mes proches et pour moi-même. En plus, l’entraîneuse de notre sélection athlétique junior féminine m’a demandé de l’aide pour remettre en forme nos jeunes athlètes qui ne pouvaient même pas bouger leurs jambes. Quand j’ai fait le diagnostic, j’ai vu que le 7e chakra était bloqué chez toutes les athlètes.

N’oubliez pas qu’il est possible d’aider la personne à distance, en mettant une mèche de cheveux sur le CEF. C’est ce que je fais moi aussi. Il est nécessaire d’éliminer les entités nocives pour prévenir les conséquences physiologiques dangereuses.

Ces nouvelles entités bloquent tout le plan subtil, toute l’aura, comme si la personne n’existait plus. Je vous recommande de les enlever, c’est assez facile.

Pour le reste, utiliser un CEF n’est pas compliqué. Pratiquez les techniques classiques.

Quelques observations concernant le bracelet CIGOGNE. Il est très efficace, car il comporte les quatre thèmes destinés à résoudre les problèmes de stérilité. Nos experts vont tester ce bracelet pour partager leurs expériences l’année prochaine.

Quels sont nos prochains projets ? Nous pensons fabriquer des bracelets de cheville. Les nouvelles entités nocives de basse fréquence sont très dangereuses, elles attaquent surtout par le bas. Et je vous dis tout de suite que le premier des futurs bracelets comportera les informations des CEF No 20 et 23. C’est la vie qui nous suggère les solutions. Là-dessus, je n’ai pas d’inquiétude.

Il y aura de nouveaux CEF. J’ai une quinzaine de nouveaux échantillons d’eau que je n’ai pas encore utilisés pour la fabrication de CEF. Il y a par exemple un échantillon formidable de l’eau du lac Manasarovar qui est situé dans l’Himalaya. Cet échantillon a battu tous les records : pour enregistrer ces informations, il faut 100 heures. Avant, l’échantillon le plus long demandait 96 heures d’enregistrement. J’ai déjà un prototype d’un nouveau correcteur sur moi. J’attends juste l’accord du Comité de direction pour lancer la production en série.

Nous continuons donc notre travail en suivant notre cap. Il est à souligner qu’il n’y a presque plus d’obstacles du côté de la médecine officielle. Tout le monde comprend maintenant que nous nous occupons surtout de la prévention et non pas du traitement.

Fin-discours-Koltsov

 

Je vous souhaite bonne chance, une excellente santé à toutes et à tous, et de nouveaux succès !

 

 

Les informations présentes dans ce site ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation chez votre médecin traitant.